Lancement de l’Appel de la société civile francophone contre la marchandisation de l’éducation

En réponse à la mobilisation de la société civile, 57 chefs d’Etat de la Francophonie prennent un engagement sans précédent contre la marchandisation de l’éducation

Communiqué de presse conjoint de 58 organisations, 2 Décembre 2016

(Antananarivo, Nairobi, Ouagadougou, Paris, Port-au-Prince, Québec, Rabat) Alors que 57 chefs d’Etat et de gouvernement de la Francophonie se sont inquiétés dimanche dans une déclaration commune sans précédent du développement de la commercialisation de l’éducation et ont réaffirmé leur engagement en faveur d’une éducation publique de qualité, un groupe de 302 organisations originaires de 38 pays de l’espace francophone lance cette semaine un Appel de la société civile francophone contre la marchandisation de l’éducation.

Cet appel représente une mobilisation exceptionnelle de la société civile francophone, en réponse à la vague de privatisation inédite de l’éducation à travers le monde.

« De nombreux pays en Afrique ont vu le nombre d’écoles privées exploser durant la dernière décennie, en particulier des écoles à bas coût, de mauvaise qualité, visant les populations les plus pauvres. Depuis 2000, la proportion d’élèves scolarisés dans le privé en primaire est passé, par exemple, passée de 10% à 17% au Burkina Faso et a quintuplé en Mauritanie » s’inquiète Samuel Dembelé, président du Réseau africain de campagne sur l’éducation pour tous.

De même, au Maroc, où la part de l’enseignement privé a plus que triplé en seulement quinze ans, « l’Etat a failli à son rôle de garantir une école pour tous. Aujourd’hui l’Etat marocain encourage la privatisation et la marchandisation de l’éducation comme solution aux défis éducatifs du pays. Le Chef de gouvernement a même déclaré que le moment était venu pour que l’Etat lève la main sur l’éducation et la santé », déclare Ibtissam Mzibri, Secrétaire générale du Mouvement Anfass Démocratique (Maroc).

Or, « il a été montré à travers des recherches dans de nombreux pays que la privatisation de l’éducation a des effets désastreux en termes de qualité des contenus éducatifs, de ségrégation et d’inégalités socio-économiques, et donc pour la réalisation des droits de l’Homme, ce qui contrevient aux obligations juridiques des Etats, » regrette Sylvain Aubry, de l’Initiative mondiale pour les droits économiques, sociaux et culturels.

L’Appel de la société civile francophone contre la marchandisation de l’éducation met en garde contre les différentes formes de marchandisation dans les secteurs de l’éducation formelle et non formelle, et dénonce la transformation de l’éducation en un produit marchand. Il appelle notamment les Etats à:

  • mettre en place un système d’éducation publique de qualité et entièrement gratuit,
  • réguler l’enseignement privé,
  • éliminer les établissements d’enseignement à but commercial.

« Cet Appel démontre que la privatisation de l’éducation est un enjeu crucial à travers le monde, et il constitue un important outil de solidarité, pour nous qui agissons au quotidien en Haïti pour re-développer notre système éducatif public, alors que près de 80% des établissements scolaires sont privés! Cela est dû à des décennies d’abandon de l’éducation publique par le gouvernement, et au soutien au secteur privé des bailleurs internationaux tels que la Banque Mondiale et le Partenariat Mondial pour l’Éducation » précise Mona Bernadel du Programme Collectif pour le Développement de l’Éducation et du Dialogue Social en Haïti.

Dans ce contexte, la Déclaration d’Antananarivo, signée au terme du Sommet de la Francophonie 2016 qui s’est tenu à Madagascar les 26 et 27 novembre, et qui reprend une grande partie des revendications de la société civile francophone, constitue un engagement politique majeur. Les 57 Etats membres de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) signataires de la Déclaration s’inquiètent notamment au paragraphe 39 du « développement des établissements scolaires et éducatifs à but commercial ».

« Nous sommes particulièrement inquiets vis-à-vis des chaînes d’écoles privées à but commercial, telles que l’entreprise Bridge International Academies, qui a plus de 400 écoles au Kenya, en Ouganda, et au Libéria, et promeut un modèle d’éducation de mauvaise qualité et hyper-standardisé”, dénonce Carole Coupez de Solidarité Laïque. « Si les pays francophones n’ont pas encore été aussi affectés par ces chaînes d’écoles, il est important qu’ils se mobilisent en amont, et qu’ils promeuvent au niveau international un autre modèle éducatif qui garantisse la justice sociale et la dignité de tous ».

Les Etats de la Francophonie demandent également à l’OIF de « prendre des mesures pour promouvoir des dispositifs institutionnels efficaces de régulation des acteurs privés de l’éducation, afin de garantir la qualité et l’équité des services éducatifs », « en collaboration avec la société civile ».

Sonia Chebbi, de la Fédération Internationale des Céméa (Centres d’Entrainement aux Méthodes d’Education Active) souligne que « les signataires de l’Appel attendent maintenant de l’OIF qu’elle mette en œuvre sans ambiguïté cette demande claire des Etats : agir pour mettre en place une régulation efficace des acteurs privés. Il est crucial de renforcer le travail conjoint de la société civile, de l’OIF et des Etats pour défendre et protéger les systèmes éducatifs publics de qualité dans les secteurs de l’éducation formelle et non formelle ».

« La mobilisation de tous doit en effet se poursuivre après cette étape importante. Nous attendons notamment des États donateurs qu’ils soutiennent les pays partenaires dans le développement de systèmes éducatifs publics de qualité et dans la régulation des acteurs privés de l’éducation » insiste Hélène Ferrer, coordinatrice de la Coalition Education en France.

Luc Allaire, Secrétaire général du Comité syndical francophone de l’éducation et de la formation conclut : « L’éducation de qualité pour tous ne pourra être atteinte que grâce à un service public d’éducation obligatoire, gratuit et universel. Il s’agit d’un levier incontournable pour mettre un terme aux inégalités scolaires qui sont accentuées par la privatisation et la marchandisation de l’éducation, tant dans les pays du Nord que dans les pays du Sud. »

Documents clés

A propos du Réseau francophone contre la marchandisation de l’éducation

Ce réseau informel a été initialement impulsé par six organisations (la Coalition Education, le Comité syndical francophone de l’éducation et de la formation, la Fédération internationale des Céméa, l’Initiative mondiale pour les droits économiques, sociaux et culturels, le Right to Education Project, et Solidarité Laïque) à l’occasion d’un colloque en mars 2016. Il comprend désormais près de 302 organisations qui ont signé l’Appel de la société civile contre la marchandisation de l’éducation. Le Réseau œuvre à assurer une réflexion et une mobilisation collective sur le rôle croissant et l’impact des acteurs privés dans l’éducation formelle et non-formelle à travers le monde francophone, en réunissant dans leur diversité les acteurs de l’éducation (ONG, associations, médias, enseignant-e-s, éducateurs et éducatrices, syndicats, chercheur.e.s …).

Contacts

Pour toute demande d’information ou d’entretien, contacter Ekaterina Mikhaylova à nevendezpasleducation@gmail.com, téléphone : +33 7 83 21 57 74.

 

Signatures

logos-appels-francophone-lancement

# Organisation Pays Contacts
1. Amnesty International Mali Mali saloum.traore@amnestymali.org

hamane.toure@amnestymali.org

2. Amnesty International/ Section Sénégalaise Sénégal aminata.dieye@amnesty.sn
3. ANCEFA International dembele_sam@hotmail.com
4. Association Tchadienne pour le Bien Etre Familial Tchad noel.ouaimane@yahoo.fr
5. BANI BA HAW Niger almoctar.illou@gmail.com
6. Campagne Mondiale pour l’Éducation International anjela@campaignforeducation.org
7. Carrefour de la Famille Marocaine Maroc yamlahi_khadija@yahoo.fr
8. CEMEA France France isabelle.palanchon@cemea.asso.fr
9. CEMEA HAITI Haïti cemeahaiti@yahoo.fr
10. Centre d’Actions pour la Sécurité Alimentaire et le Développement Durable (CASAD-BENIN) Benin a.olounlade@casad-benin.org
11. Centre d’assistance à la diffusion des méthodes d’éducation active Russie rusakova51@mail.ru
12. Centres d’Entraînement aux Méthodes d’Education Active du Sénégal (CEMEA Sénégal) Sénégal cemea.senegal@gmail.com
13. Coalition Éducation France hferrer@coalition-education.fr
14. Coalition Nationale pour l’Education Pour Tous du Burkina Faso Burkina Faso traoretahirou2005@yahoo.fr
15. Coalition Nationale Togolaise pour l’Education Pour Tous Togo coalepttogo@yahoo.fr
16. Coalition Nigérienne des Associations, Syndicats et ONG de Campagne EPT (ASO-EPT Niger) Niger asoeptniger@gmail.com
17. Comité National de Développement des Réseaux pour l’Education en Afrique de l’Ouest (CNDREAO Sénégal) Sénégal info.cndreao@gmail.com
18. CONAMEPT Madagascar conameptmada@gmail.com
19. CONEPT RDC coneptrdc2011@gmail.com
20. Conseil des Activités Educatives du Bénin (CAEB) Bénin caeb2007@yahoo.fr
21. Conseil National des ONG de Développement RDC cnongdrdc@gmail.com
22. Construisons Ensemble le Monde RDC gamolik@yahoo.fr
23. CSFEF International president@csfef.org
24. Défense des enfants international Belgique Belgique bvankeirsbilck@defensedesenfants.be
25. Education Notre Vision (ONG ENVI) Niger ongenvi_2012@yahoo.com
26. Edugestion Cameroun Cameroun awoudasabine@yahoo.fr
27. Fédération des Aroéven France v.duval@aroeven.fr
28. Fédération des Syndicats Libres de l’Enseignement Roumanie augustul_leu7@yahoo.com
29. FICEMEA International sonia.chebbi@cemea.asso.fr
30. Global Initiative for Economic, Social and Cultural Rights International sylvain@globalinitiative-escr.org
31. Graine de paix (AGP) Algérie aldjiafifi@yahoo.fr
32. Héritiers de la Justice RDC amwendelwa@heritiersdelajustice.org
33. IDEF-Initiatives pour le Développement communautaire et la conservation de la Forêt Côte d’Ivoire tbakharry@gmail.com
34. Jeunesse et Emplois Verts pour une Economie Verte Bénin ongjevev@gmail.com
35. Maan promotion économique et culturelle des personnes risquant la précarité Tunisie dh1992fr@yahoo.fr
36. Migrations Co-développement Alsace France / Maroc contact@mcda-asso.org
37. Miroir Vagabond Belgique p.navatte@miroirvagabond.be
38. Mouvement Anfass Démocratique Maroc contact@anfass.ma
39. Mouvement Associatif pour l’Education et l’Egalité des Chances Comores n.assoum@maeecha.org
40. ONG Changement Social Bénin Bénin secretariat@csbenin.org
41. Plan International France France Michelle.perrot@plan-international.org
42. PROCEDH Haïti monabernadel@yahoo.fr
43. Réalisation Téléformation Animation Belgique jean.blairon@rta.be
44. Regroupement Education Pour Toutes et pour Tous Haïti wthelusmond@gmail.com
45. Réseau des Acteurs de Développement de l’Éducation au Bénin (RADEB) Bénin ongradeb@yahoo.fr
46. Réseau des Organisations pour le Développement de l’Éducation au Burkina (RODEB) Burkina Faso cnrodeb@gmail.com
47. Réseau Ivoirien pour la Promotion de l’Education Pour Tous (RIP- EPT) Côte d’Ivoire gneloupaul@yahoo.fr

ahuijunior@yahoo.fr

48. Réseau Nigérien pour le Développement de la Femme (RENIDEF) Niger renidef@yahoo.fr
49. Réseau Progrès et Développement Humanitaire du NigerREPRODEVH-NIGER Niger almoctar.illou@gmail.com
50. Réseau Wallon de lutte contre la Pauvreté (RWLP) Belgique christine.mahy@bapn.be
51. Re-Sources Enfances Belgique re-sources.enfances@skynet.be
52. Right to Education Project International delphine.dorsi@right-to-education.org
53. SNESUP-FSU France herve.christofol@snesup.fr
54. Solidarité Laïque France jdacosta@solidarite-laique.org

ccoupez@solidarite-laique.org

55. SOLIDARITE-UNAFETPCI (Union Nationale des Formateurs de l’Enseignement Technique et Professionnel de Côte d’Ivoire) Côte d’Ivoire bensoloidarite2003@yahoo.fr

tanohben@yahoo.frlemanitou1016@yahoo.fr

56. SYNAFEN NIGER Niger synafen@yahoo.fr
57. Syndicat alternatif et indépendant du personnel de l’Education de La Réunion 2 France contact2d@saiper.net
58. Tunisian Education and Research Network (TEARN) Tunisie hela.nafti@yahoo.fr

Categories Press Releases, Right to education | Tags: | Posted on December 1, 2016

Social Networks: RSS Facebook Twitter Google del.icio.us Stumble Upon Digg Reddit

Comments are closed.

close window

Service Times & Directions

Weekend Masses in English

Saturday Morning: 8:00 am

Saturday Vigil: 4:30 pm

Sunday: 7:30 am, 9:00 am, 10:45 am,
12:30 pm, 5:30 pm

Weekend Masses In Español

Saturday Vigil: 6:15pm

Sunday: 9:00am, 7:15pm

Weekday Morning Masses

Monday, Tuesday, Thursday & Friday: 8:30 am

map
6654 Main Street
Wonderland, AK 45202
(513) 555-7856